top of page

Comprendre l'anatomie féminine

Dernière mise à jour : 21 janv.

Ma pratique en tant qu'infirmière et thérapeute énergétique m'a permis de me rendre compte que les femmes connaissaient peu leur anatomie. L’esprit et le corps ne font qu’un, c’est pour cela que certains maux de la sphère féminine peuvent être reliés à nos émotions. En aidant mes pattientes à comprendre le fonctionnement de leur corps, je les aide à identifier les sources de leurs maux, qu’il s’agisse de stress, de colère ou de traumatismes. Dans cet article, nous explorerons les secrets de l'anatomie féminine, en mettant particulièrement l'accent sur le fonctionnement de l'utérus et des ovaires.





L'utérus, le coeur de la sphère gynécologique


L’utérus est un organe d’environ 7 centimètres situé dans la cavité pelvienne (voir schémas ci-dessous), qui joue un rôle central dans l’anatomie féminine : il accueille la vie et en prend soin. C'est également un organe émonctoire secondaire, permettant à la femme d'éliminer les toxines au moment des menstruations. Pendant toute la durée du cycle menstruel, l'utérus subit des changements sous l'influence des hormones, mais il n'en produit pas lui-même.


Il se compose de trois couches : l'endomètre, le myomètre et le périmètre:


  • L’endomètre, la couche la plus interne, est la zone qui s’épaissit lorsqu'un œuf fécondé s'implante et se développe. C’est également cette muqueuse qui se désagrège au moment des menstruations.

  • Le myomètre, la couche musculaire intermédiaire, est responsable des contractions utérines pendant l’accouchement et protège l’endomètre pendant le cycle.

  • Le périmètre, quant à lui, est une couche séreuse qui recouvre la partie externe de l’utérus.




Les ovaires, les messagers de nos hormones


Les ovaires sont les organes reproducteurs féminins qui produisent les ovules et les hormones sexuelles. Situés de chaque côté de l'utérus (voir schémas ci-dessous), ils sont essentiels à la fertilité et au fonctionnement du cycle féminin. Chaque mois, un des ovaires libère un ovule, c’est ce que l’on appelle l’ovulation.


En plus de la production d'ovocytes, les ovaires sécrètent des hormones, notamment l'œstrogène et la progestérone, qui influent sur le cycle menstruel et la fertilité.




Les trompes utérines, le lien entre ovaires et utérus


Également appelées trompes utérines, les trompes de Fallope sont l’un des constituants de la sphère gynécologique. Ces deux trompes utérines relient chaque ovaire à l'utérus. Leur rôle est d'accueillir l'ovocyte provenant de l'ovaire, puis de le pousser jusqu'à l’utérus, où il sera fécondé en dernière partie de cycle.






Ces shémas, je les montre dans chaque accompagnement pour que vous compreniez exactement l'emplacement de votre sphère féminine dans votre bassin et en comprendre chaque subtilité. Mieux vous connaitre est primordial pour être mieux dans votre corps et pouvoir tirer ensuite les bonnes ficelles pour accéder à votre apaisement.


Au plaisir.


Lucie

86 vues0 commentaire

Comments


bottom of page